Camp estival du CAF Albertville sur la Sambuy

Extraits du compte rendu journalier :

Samedi 7 août 2010

1ère équipe : Jérôme et Yann vont au MS 51 pour escalader la grande cheminée du fond, le terminus de l’année 2008.

Nous partons après le déjeuner, étant arrivés au refuge en fin de matinée. La cavité reste pénible et étroite malgré les travaux effectués par les équipes précédentes. Jérôme me guide jusqu’à la fameuse escalade.Nous commençons à nous équiper et une fois prêt, j’entame l’escalade pour me rendre compte, au premier gougeon, que nous avons oublié le marteau !

Le moment de doute passé, je trouve un caillou qui fera l’affaire. Heureusement, toute la cheminée pourra être gravie en libre en posant six gougeons pour arriver sur une fracture impénétrable sans espoir de continuation (qu’elle bonheur, tout ça pour rien !!).

Je pose un relais, descend en rappelle et rejoint Jérôme heureux de reprendre une activité physique pour se réchauffer. Nous déséquipons l’ensemble de la cavité, posant plusieurs rappels en laissant le moins de matériel possible. Il nous faudra retourner au bas des puits après une première sortie, pour ressortir les trois kits bien remplis de corde, perfo, amarrages…

Sortie et retour au refuge à 21 heures, Jean-paul et Fred ayant déjà préparé un bon repas fort appréciable.

Yann Tual

2ème équipe : Jean-Paul et Fred vont prospecter pour retrouver le MS 25 dont la trace s’est perdue depuis 25 ans.

Seule l’altitude donne une indication précise  pour les recherches, mais la zone a été très chahutées par la tempête de 1998 ce qui rend difficile la suite. Nous devons progresser dans un chaos de branches et d’orties rendant la tâche plus difficile. Nous nous séparons pour doubler nos chances et finissons par nous perdre de vue.

Après une heure de fouille, Jean-paul en ayant jouer « Indiana Jones » et à « saute mouton » dans l’imbroglio des branches, retrouve avec une grande joie le MS 25. Le trou est en partie recouvert d’un épicéa arraché par le vent.

L’ancien marquage reste encore présent sur la roche près de l’entrée : dans le sac pas de GPS ! pas de matériel de repérage ! C’est la cata !!! Comment faire pour revenir l’explorer sans le matos ? Mais le vieux brise quart utilise les anciennes méthodes des années 70. Depuis le trou, d’abord un cairn pour marquer l’entrés et ensuite un rouleau de PQ complet déroulé petit bout par petit bout et (tels le petit poucet) à intervalles réguliers accrochés aux branches qui finissent par réaliser un jeu de piste. Cette méthode nous permet de recouper un sentier connu (le pas de l’ours) qui rejoint la Bouchasse au bas de la station et d’arriver sur le MS 70 dont les coordonnées GPS sont connus.

Les deux cavités distantes de 1000 mètres environ sont à proximité du sentier. Demain, le grand jour pour faire l’explo et pérenniser la découverte par la topo.

Frédéric Chauvin

Dimanche 8 août 2010

Participants : Jean-paul LAURENT, Frédéric CHAUVIN, Christian DEVIN, famille POLETTI

Temps calme mais nuageux. Après des retrouvailles du vendredi soir, une bonne soirée arrosée près du feu de bois, nous nous couchons vers minuit. Le matin, nous préparons deux objectifs :

Equipe 1 : l’exploration du MS 25 et la topo : Jérôme et Jean-paul

Equipe 2 : l’exploration du MS 128 (grotte des sudistes, continuation de la désobstruction entamée l’année précédente par Christian DEVIN, Fred et France) L’équipe de se jour se compose de Yann et Fred : une journée à désobstruer mais le travail avance lentement.

Equipe 1 : Avec Jérôme nous avons passé 5 heures à équiper et topographier le MS25. Ensuite nous sommes remonter et marquer les cavités 72-72a-72b-72c-72d. Réseaux de failles successives à proximité du MS25 et placé sur l’itinéraire du sentier botanique.

Vers 17 heures : arrivée par la télésiège de Christian DEVIN, de Stéphanie et de Mario et Manon et départ de Yann qui reprend le boulot.

Equipe 2 : Fred et Yann font un agrandissement de la première étroiture du MS 128. Donc le jeu est de tirer des blocs, des blocs et encore des blocs en espérant pourquoi pas un passage…. Qui sait ?

Frédéric Chauvin

Lundi 9 août 2010

Participants : Jean-paul LAURENT, Frédéric CHAUVIN, Christian DEVIN, famille POLETTI

Beau temps. Deux groupes sont constitués :

Le premier groupe : Jérôme emmène Mario et Manon au MS118 pour une visite d’initiation. Mario, le grand frère (8 ans) habitué à la pratique de la spéléologie depuis 4 ans et Manon sa petite sœur âgée de 5 ans.

Mais cette sortie est la première sur la Sambuy tous les trois. Le grand frère devant durant toute la cavité, suivi de Manon qui se faisait expliquer les positions afin de bien progresser dans les lieux et le papa qui ferme la marche. Une agréable sortie en famille !!!

Mario et Manon à l'entrée du MS 108, la relève est assurée...

Le deuxième groupe : constitué de Fred, Christian et Stéphanie attaquent la suite de la désobstruction aux cartouches du MS 128 (le trou des « sudistes » !). Entrée dans la cavité vers les 11 heurs.

Dans un premier temps, Fred ainsi que Christian me font un topo de la situation en me faisant progresser dans la cavité et me montrant l’objectif. Le travail commence, Fred fait péter les gros blocs et avec Christian nous tirons les débris vers une salle plus grosse derrière nous. Pendant ce temps Jean-paul prospecte sur les hauts du lapiaz et nous attendra pour manger.

J’avais oublié que la spéléo s’est du boulot !!!! Mais au moins nous n’avions pas froid. Christian prend la relève pour quelques tirs et ressort quelques instants après car il se plaint d’une onglée mais en passant nous invite à vite aller voir…… Alors voire quoi ? Est-ce que cela continue ou bien toute cette énergie épuisée pour rien ? Fred décide de passer le premier, je le colle mais il ne dit rien. Je m’acharne à savoir ce qu’il voit mais ne dit rien…. Bon… Il se retire et me dit de passer la tête. J’y vais et que vois-je…… ça file mais le travail n’est pas encore fini. Nous continuons à faire péter des blocs. Le passage est ouvert. Fred passe de l’autre côté de la fissure et ne nous précise toujours pas comment c’est ! Il retire des blocs de l’autre côté afin d’assure un minimum de stabilité puis nous fait passer. Quelle surprise, une petite salle avec une pente douce allant vers quoi, ça nous ne le savons pas encore. Christian arrive et est également agréablement surpris.

L'entrée du MS 128

Maintenant, un débat commence : que faisons nous ? Alors moi la situation était très claire, aller voir au fond !! Logique, l’homme est tout de même un être curieux ! Mais Fred et Christian préféreraient attendre Jérôme. Mais comme les femmes sont très fortes en persuasion, ils m’accordent de descendre un peu mais pas trop loin… Au cours de la descente on peut apercevoir des concrétions surtout au plafond et une petite étroiture (mais le passage est possible). Fred et Christian me rappellent à l’ordre, et ne veulent pas que l’on progresse plus loin. Alors je progresse et ils seront obligés de me suivre et cela sans remords !! Nous retrouvons une salle magnifique avec des éboulis et des amorces dans tous les sens. L’instinct spéléo a parlé et nous voilà tous en train de chercher un courant d’air. Fred passe sa tête dans une petite fenêtre qu’il va falloir agrandir. Mais cette fois nous arrêtons là et décidons de refaire demi tour pour manger. La spéléo ça creuse !!! Et surtout que Jérôme, Mario, Manon et Jean-Paul doivent nous attendre.

Lors de lors progression vers la sortie, nous entendons des voix de personnes se dirigeant vers nous. En fait, il s’agissait de Jérôme et de Mario qui savaient que nous étions passés. On les rencontre à mi-chemin avec le sourire jusqu’aux oreilles. Nous leur expliquons la suite de la grotte qu’ils vont finalement visiter.Nous, nous sortons, toujours aussi heureux et exciter d’y retourner. Nous attendons Jérôme et Mario pour manger et profiter quelques instant pour du beau temps et du paysage.

Après ce copieux repas (pas équilibré !!!) nous décidons de redescendre dans la cavité mais avec cette fois Jérôme et Mario qui nous rejoindrons quelques minutes plus tard, une fois que Fred aura fait péter la fameuse petite fenêtre car Mario craint les pétards. Et puis il faut bien laisser Jérôme marquer le trou et faire son initiation topo !!!  Nous retournons donc tous les trois dans le trou et allons au fond rejoindre Fred qui est déjà passé dans la fenêtre qui donne sur une grande cheminée. Une escalade est possible. On se tâtonne quelques instant et en finalité Fred décide de grimper. Grande déception…. Fred laisse la corde pour que Jérôme puisse aller faire un petit tour et regarder mais la cavité semble bien terminée.

Bilan de cette journée de reprise de spéléo : j’aurais un bon souvenir de ma journée avec beaucoup de joie pour la première (50 mètres de belle galerie) et surtout pour la reprise d’une activité physique, mais aussi de déception car tout s’arrête !!!!!

TPST : 5 heures

Stéphanie

Mardi 10 août 2010

Participants : Jean-paul LAURENT, Frédéric CHAUVIN, Christian DEVIN,  Jérôme et Mario POLETTTI, Cécile VANTEY

Départ de Stéphanie avec Manon et Cécile le matin vers les 11 heures. Le temps est maussade. Mario reste avec Jean-paul, Jérôme, Frédéric et Christian. Ils remontent au MS 128 pour la visite et chercher d’autres suites dans la cavité.

Une escalade est tentée au fond mais sans succès car la roche est trop pourrie. Après un autre diverticule est exploré mais également sans suite. Jérôme et Fred ramènent les mesures afin de pouvoir effectuer la topo.

Jean-Paul remonte au MS 89. La grande faille sous l’arête qui exceptionnellement cette année le névé qui empêchait toute exploration est très ramollie par les pluies du printemps. Il serrait opportun de tenter le passage en enlevant la neige.

En fin d’après-midi, Christian, Jean-Paul et Mario prospectent en aval du MS 50. Vers 17 heures, arrivée de Jean-claude et Dadoux du club  de Carpentras. Nous leur accordons un accueil chaleureux et une découverte du site sur le magnifique massif de la Sambuy. Au programme, feu de bois et se qui va de paire un bon repas sympa.

Fred

Mercredi 11 août 2010

Le temps est mitigé et sec.

Participants : Jean-paul LAURENT, Frédéric CHAUVIN, Christian DEVIN,  Jérôme et Mario POLETTTI, Dadoux et Jean-claude.

Fred, Jean-claude et Dadoux s’en vont continuer le MS 118 (face au refuge) pour élargir aux cartouches, la suite n’est malheureusement pas pour aujourd’hui !!!!

De retour vers les 13 heures, nous mangeons ensemble sur la terrasse.

Petite visite guidée des principaux centres d’intérêts (cavités) de l’ensemble du massif et séances de photos de la flore et des failles partagées par Jean-claude et Jean-paul. Retour tard le soir pour l’apéro. Rapatriement du matériel laissé sur la terrasse et pluie dans la nuit.

Fred

Plus d’infos sur le massif de la Sambuy : http://karstexplo.fr/KarstdesAlpes/Sambuy.htm

Laissez une réponse

Subscribe to RSS feed